Mise en œuvre des briques de chanvre

La brique de chanvre est destinée à la construction de murs isolants non, porteurs.
Elle permet entre autre de remplir une structure ossature bois.
Mais elle peut être aussi mise en œuvre pour l'isolation de bâtiments existants par l'intérieur ou par l'extérieur.
Elle est également recommandée en cloison intérieure pour une bonne isolation
acoustique.

 

5 épaisseurs sont disponibles selon le besoin (isolation intérieure, extérieure...) :

 

Épaisseur 7 cm,  En intérieur ou extérieur, Isolation, doublage, support enduit.
Épaisseur 10 cm,  En intérieur ou extérieur, Isolation, doublage, cloison, support enduit.
Épaisseur 15 cm, En intérieur ou extérieur, Isolation, doublage, support enduit.
Épaisseur 20 cm,  En intérieur/extérieur, isolation, support enduit.
Épaisseur 30 cm,  En extérieur, mono-mur isolant, support enduit 2 faces.

La pose des briques de chanvre s'effectue comme celle de blocs traditionnels  avec des joints minces de mortier (sable et chaux, cf. DTU 20.1).
Conseil : un volume de sable tamisé « fin » pour un volume de chaux NHL 3.5

 

Si des découpes sont nécessaire, il est préconisé d'utiliser une scie à grosse denture (manuelle ou électrique).

 

Une fois monté, le mur de briques de chanvre peut être enduit : mortier chaux-
sable, terre crue, plâtre...

 

Pour la fixation d'équipements (lavabo, évier...), elle se fait soit
directement sur l'ossature, soit en prenant le mur de briques en sandwich, soit après avoir
enduit le mur d'un mortier chaux-sable.

 

Notices techniques

Télécharger
Guie_Pose_Brique.pdf
Document Adobe Acrobat 376.3 KB
Télécharger
Guide_Pose_Cloison.pdf
Document Adobe Acrobat 354.6 KB
Télécharger
Fiche Brique de Chanvre Construir'eco Si
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

Préconisations techniques

  1. Hauteurs de parois


Les hauteurs maximales des parois à isoler dépend de l'épaisseur des briques utilisées (Cf. tableau). Elles peuvent être dépassées à la condition de fixer de nouveau une équerre de soubassement.


Epaisseur des briques

Hauteur maximales d'isolation de murs existants

7 cm

5 m

10 cm

6 m

15 cm

8 m

20 cm

9 m

30 cm

10 m



  1. Soubassement des murs et pose du 1er rang


Les briques doivent être maçonnées au minimum 15 cm au dessus du sol fini pour limiter les rejets d'eau de pluie et nécessitent une rupture de capillarité avec le sol. Il existe 2 possibilités :


Version maçonnée : les briques sont posées sur un soubassement maçonné de 15 cm de hauteur minimum au dessus du sol fini. Cette semelle doit également comporter une couche de mortier hydrofuge pour garantir la rupture de capillarité.


Pour recevoir le 1er rang de briques, l'arase du soubassement doit respecter les tolérances suivantes :

  • horizontalité : écart de hauteur maximal sur une longueur de 10 m :1cm

  • planéité : écart de hauteur maximal sur une longueur de 1 m: 2 mm


Version avec équerre ancrée sur le mur : Le bas des équerres de soubassement doivent être situées à 15 cm au dessus du sol extérieur.

Chaque équerre doit être fixée par 6 vis chevillées dans le mur existant (chevilles à expansion ou scellement chimique. Les fixations utilisées seront choisies en fonction de la nature du support.

On encolle directement les équerres et on pose la brique, ajuster l'aplomb, son alignement puis procéder de même pour les briques suivantes.



  1. Pose des rangs suivants


Etaler le mortier à l'aide d'une truelle crantée de la largeur de la brique, sur les faces verticales et horizontales des briques déjà en place.


Liaison avec le mur existant :les parois isolantes en briques de chanvre doivent être liées au murs existants à l'aide de petites équerres de liaison dont la plus grande longueur est équivalente à la moitié de l'épaisseur des briques (possibilité d'utiliser du feuillard de 0,9 mm d'épaisseur replié en équerre). Les équerres de liaison doivent avoir 2 points de fixation sur la brique (clous de 3/70) et 1 point sur le mur (fixation suivant nature du support).

Les liaisons doivent être présentes à raison de 2/m². Cela correspond à toutes les 4 briques, sur tous les rangs mais en quinconce.


Jonction avec la toiture : Dans le cas d'un trop faibles débords de toit, il est indispensable de prévoir une bavette pour préserver l'étanchéité de l'isolation.


Les linteaux :

  • 1er cas : utilisation d'un pré-cadre bois dont la largeur correspond au moins à l'épaisseur des briques. Il sera alors encastré dans l'isolation en briques. Les pré-cadres seront alors fixé au mur existant sur le pourtour des ouvertures. Ces pré-cadres peuvent inclure les appuis de fenêtres. Ils restent apparents une fois les enduits réalisés et peuvent accueillir les gonds de volets.

  • 2ème cas : sans pré-cadre : sans pré-cadre bois les briques de chanvre en linteau sont tenues par les équerres de linteaux adaptées à l'épaisseur des briques (ces équerres peuvent aussi servir à fixer un faux linteau bois en sous-face pour masquer les équerres). Dans ce cas les gonds des volets seront fixés 45 ° et à l'aide de chevilles à scellement chimique.